loading - Cabinet Duthil Masseur Kinésithérapeute
Chargement...
  • Accueil
  • Pneumologie / Kiné-respiratoire

Pneumologie / Kiné-respiratoire à Rouen

BPCO, emphysème…

Qu’est-ce que la pneumologie ?

Les maladies des poumons et des voies respiratoires sont en pneumologie. Cette spécialité s'occupe donc des poumons, mais aussi de la trachée, des bronches, du diaphragme et des pathologies qui leur sont liées.

La pneumologie prend en charge des symptômes comme la toux, l'apnée du sommeil, l'insuffisance respiratoire ou encore les douleurs thoraciques.

Cette spécialité traite des maladies variées : de l'asthme, au cancer en passant par la mucoviscidose, l'embolie pulmonaire et la bronchite chronique (BPCO).

Quelles pathologies regroupent la pneumologie ?

  • Asthme
  • Mucoviscidose
  • BPCO
  • Bronchite chronique
  • Syndrome restrictif

Votre prise en soin pneumologie au C.K.R.S : Le But ? les avantages ?

Il existe trois types d’atteintes respiratoires :

  • L'atteinte respiratoire obstructive : Les poumons s'encombrent par une surproduction de mucus et la kinésithérapie respiratoire aura pour but de l’évacuer.

    On y retrouve par exemple :

    • BPCO (la broncho-pneumopathie chronique obstructive),
    • mucoviscidose,
    • l'asthme.
  • L'atteinte respiratoire chronique restrictive : il s'agit d’une atteintes au niveau du contenant : la cage thoracique et adjacent. Elle se trouve moins mobile et peut donc entrainer une altération de la mécanique ventilatoire.

    On y retrouve par exemple :

    • Les déformations (scoliose, cyphoscoliose, pectus excavatum,…)
    • Les atteintes neuromusculaire ( hémiplégie, SLA, myopathies, Guillain Barre,…)
    • Les atteintes du viscère (atélectasie, pneumonectomie,…)
  • L'atteinte respiratoire chronique mixte qui associe les deux syndromes précédents.

Une prise en soin globale

  • Les thérapeutes du C.K.R.S. ont un rôle éducatif, thérapeutique et préventifs tout au long de la vie du patient :
    • Le désencombrement : La kinésithérapie respiratoire permet d’évacuer les sécrétions bronchique afin d'améliorer les échange gazeux au niveau pulmonaire, mais aussi d'entretenir les capacités respiratoires (débit et volume).
    • Entrainement cardio-respiratoire : La réadaptation à l'effort permet de diminuer les risques de ré-hospitalisation. Elle améliore la qualité de vie et diminue fortement la morbidité en améliorant votre endurance à l’effort. « Pour aller plus loin, plus vite, plus longtemps ».
    • Accompagnement et éducation : Cela passe par l’apprentissage du drainage auto-gène, des mouvements et étirements quotidien qui améliore la compliance pulmonaire. Mais également de la prise ou re-prise d’une activité physique (marche nordique, course, vélo,…) qui maintiendront et pérenniseront vos capacités.
Pneumologie kinérespiratoire